Logo ISAE3
EN
FR |
Laurent Joly > Recherche

Recherche

mercredi 13 octobre 2010.

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

 Transition des écoulements inhomogènes

Le mélange de fluides à fort contraste de densité dépend initialement du développement de structures organisées qui résultent de l’amplification de modes instables dans des zones cisaillées. Sur le plan théorique, on procède par analyses de stabilité linéaires modales et non-modales pour obtenir les champs de perturbation. On prolonge cette analyse en observant le développement des perturbations dans le domaine non-linéaire par simulations numériques directes. La configuration de mélange est une couche cisaillée plane (image ci-contre) qui constitue un prototype de l’écoulement de jet simple.

 Dynamique tourbillonnaire à densité variable

La dynamique tourbillonnaire joue un rôle central dans les écoulements aéronautiques et géophysiques, mais constitue également une grille de lecture de la turbulence développée. La stabilité tourbillonnaire et l’interaction binaire constituent l’essentiel des travaux entrepris à ce jour. Les enjeux sont la promotion du mélange inhomogène et la durée de vie des tourbillons de sillage d’aéronefs.

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.1